Bienvenue sur le blog Cieléo

Bienvenue sur le blog de Cieléo. Découvrez nos conseils sur la récupération d’eau de pluie, les économies d'eau et le traitement naturel de l’eau. Retrouvez les actualités sur l’eau et les offres du moment. Notez dans votre agenda les événements et manifestations qui retiennent notre attention.

Prix de l'eau par commune : des disparités énormes !

10 Décembre 2013 | Par Cieléo | Actualités, Economies d'eau

And the winner is… Montmachoux ! Avec un prix du mètre cube d’eau à près de 10 €, cette petite commune de Seine-et-Marne détient le record de cherté de l’eau ; très loin de la moyenne nationale à 4.15 €/m3 (assainissement inclus), selon l’enquête de la CGL.

Prix de l'eau par commune : des disparités énormes !

Ce 10 décembre, la Confédération générale du logement (CGL) publie les résultats d’une grande enquête sur le prix de l’eau menée auprès de plus de 6 000 communes françaises. Les écarts de tarifs relevés sont édifiants, puisqu’ils varient de 1 à 4 entre les départements et vont de 1 à 8 entre les communes. D'où proviennent ces disparités et comment faire baisser la facture d'eau ?

Pourquoi de tels écarts sur le prix de l’eau ?

Si le prix de l’eau constaté dans les grandes villes est généralement plus bas que dans les communes rurales, d’autres paramètres que la densité démographique influent sur le montant de la facture d’eau.
Le mode de régie tout d’abord est un des premiers éléments qui peut impacter le prix de l’eau. La régie publique représente bien souvent une économie importante par rapport à la régie privée. De nombreuses villes ont d’ailleurs décidé de reprendre au privé la gestion de l’eau qu'elles leur avaient confiée ; ce retour au service public se soldant par une baisse du prix de l’eau sans diminution des investissements.
Le mode de tarification appliqué par le prestataire a également une incidence sur ces variations de prix. En effet, d’une commune à l’autre le mode de calcul n’est pas forcément le même : tarif binôme (part fixe + par variable), tarif progressif et social, tarif dégressif et enfin, tarif saisonnier.
Une facturation complexe et disparate, quand elle n’est pas entachée d’opacité, ainsi que de multiples fournisseurs profitant de la faiblesse des petites communes expliquent les différences sur le prix de l’eau par commune pointées du doigt par l'enquête de la CGL.

Quelles solutions pour harmoniser le prix de l’eau ?

En conclusion de son enquête, la CGL préconise plusieurs solutions visant à réduire les écarts de prix sur l’eau entre les communes françaises et à apporter de la transparence sur la facturation et la gestion de cette précieuse ressource. Ces différentes propositions ne seraient qu’une étape intermédiaire en attendant une remise à plat complète de la distribution de l’eau dans notre pays, avec la création d’un service public de l’eau

Les enjeux économiques étant tellement importants, nul doute que de telles réformes mettront du temps à voir le jour. Sans attendre, chacun peut agir individuellement pour inverser la tendance en recourant à la récupération d’eau de pluie ou aux dispositifs hydroéconomes, sans oublier les bons gestes en faveur des économies d’eau.

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir une adresse mail valide
Veuillez saisir un message

Retrouvez dans la boutique