Bienvenue sur le blog Cieléo

Bienvenue sur le blog de Cieléo. Découvrez nos conseils sur la récupération d’eau de pluie, les économies d'eau et le traitement naturel de l’eau. Retrouvez les actualités sur l’eau et les offres du moment. Notez dans votre agenda les événements et manifestations qui retiennent notre attention.

Plomb dans l'eau potable : le couperet du 25 décembre 2013

29 Octobre 2013 | Par Cieléo | Traitement de l'eau

La directive européenne 98/83/CE, relative à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine, a fixé à 10 µg/l maximum le taux de plomb dans l'eau potable à compter du 25 décembre 2013. En France, 10 à 15 % des logements seraient concernés par cette nouvelle mesure.

Plomb dans l'eau potable : le couperet du 25 décembre 2013

Noël approche ! Les cadeaux, les illuminations, la bûche… C’est aussi cette date qu’a choisie la commission européenne, sur recommandation de l’OMS, pour imposer un nouvel abaissement de la teneur en plomb dans l'eau du robinet. Depuis 2003, le seuil à ne pas dépasser était de 25 µg/l, il sera divisé par 2,5 d’ici quelques semaines.

Qui est concerné par les problèmes de plomb dans l’eau ?

De très nombreuses canalisations en plomb ont été remplacées par les exploitants en amont des compteurs d’eau, il n’en va pas forcément de même en aval. Aujourd’hui, 2 à 3 millions de logements, construits pour la plupart avant 1960, disposeraient encore de tuyaux en plomb. Si une canalisation en plomb est visuellement identifiable, encore faut-il qu’elle soit accessible. La seule méthode fiable permettant de déterminer la présence de plomb dans l’eau du robinet reste donc l’analyse, qui en fonction du taux de plomb relevé indiquera précisément si l’habitation est impactée.

Quels sont les risques liés au plomb dans l’eau du robinet ?

Néfaste pour le cerveau et les reins, le plomb est particulièrement dangereux pour les jeunes enfants, chez qui une trop grande accumulation dans l’organisme entraîne des retards de croissance et de développement (saturnisme) associés à des troubles du comportement. Loin d’être une maladie d’un autre âge, le saturnisme en France toucherait 2 % des enfants de 1 à 6 ans.

Quelles mesures prendre contre le plomb dans l’eau potable ?

La seule façon de remédier à la présence de plomb dans l’eau potable est de remplacer l’intégralité des canalisations en plomb si le taux des 10 µg/litre est dépassé. Cependant, cette méthode radicale n’est pas forcément toujours simple à mettre en place : canalisations pas accessibles, copropriétés parfois longues à réagir, coût des travaux pouvant être élevé…

Dans tous les cas, rien ne vous empêche de prendre des mesures de précaution en attendant que la mise aux normes soit réalisée :

  • Laisser couler l’eau plusieurs secondes avant de la consommer.
  • L’eau chaude favorisant la migration des métaux lourds, préférer l’eau froide pour le remplissage d’une casserole ou d’une bouilloire.
  • Installer un filtre à eau efficace pour piéger le plomb.

A la veille de l’échéance du 25 décembre prochain, Cieléo vous recommande, si ce n’est déjà fait, de vérifier l’éventuelle présence de canalisations en plomb dans votre logement. Si besoin est, votre plombier sera à même de vous établir un devis de mise en conformité de votre installation. En attendant, les mesures de précaution évoquées plus haut restent d’actualité pour le plomb tout comme pour les autres substances indésirables présentes dans l’eau potable : chlore, pesticides, autres métaux lourds, résidus médicamenteux…

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir une adresse mail valide
Veuillez saisir un message

Retrouvez dans la boutique