Bienvenue sur le blog Cieléo

Bienvenue sur le blog de Cieléo. Découvrez nos conseils sur la récupération d’eau de pluie, les économies d'eau et le traitement naturel de l’eau. Retrouvez les actualités sur l’eau et les offres du moment. Notez dans votre agenda les événements et manifestations qui retiennent notre attention.

Coupure d'eau : les fournisseurs dans le collimateur

26 Septembre 2014 | Par Cieléo | Actualités

Depuis l'entrée en vigueur de la loi Brottes, un fournisseur d'eau ne peut plus couper l'alimentation en eau d'une résidence principale pour motif de facture impayée. Pourtant, les plaintes d'usagers privés d'eau de façon abusive se multiplient.

Coupure d'eau illégale

Cette loi applicable depuis avril 2013 ne dispense pas les consommateurs de payer leurs factures d'eau ! Elle a pour but de protéger les personnes de bonne foi, rencontrant des difficultés financières, contre une fermeture du compteur qui ne ferait qu'accentuer la précarité de leur situation. L'eau étant une ressource vitale, il semble en effet impensable d'en priver qui que ce soit.

Des fournisseurs d'eau qui font la sourde oreille

En marge de la loi, certains fournisseurs n'hésitent cependant pas à stopper l'approvisionnement en eau d'usagers n'arrivant plus à payer leur facture et souvent prêts à trouver des arrangements pour résorber leur arriéré. Pensant qu'une coupure brutale incitera le retardataire à s'acquitter de sa dette, les industriels de l'eau jouent sur le fait que le client n'est souvent pas informé de cette nouvelle disposition réglementaire.
C'était sans compter sur la détermination de certains, qui soutenus par des associations ont su faire valoir leurs droits. Ceci aboutissant notamment, il y a peu, à la condamnation de la Lyonnaise des Eaux opposée à une mère de deux enfants pour qui la fourniture d'eau avait été suspendue, alors même qu'elle respectait l'échéancier mis en place.

Que faire en cas de coupure d'eau ?

La fondation France Liberté détaille sur son site la procédure à suivre en cas de coupure d'eau intempestive. Le maître mot est de ne pas accepter ce type d'agissement et de ne pas hésiter à se faire aider par sa mairie, une association, le médiateur de l'eau, voir les médias.
Soyons clairs, il n'est pas question de mettre en ligne le manuel du petit fraudeur, mais de faire en sorte que la dignité humaine ne soit pas bafouée. Comme le mentionne l'association Coordination Eau Ile-de-France dans son article consacré à ce sujet « La loi doit être respectée, mais …les factures d’eau doivent aussi être payées. La loi Brottes n’a pas rendu l’eau gratuite !!! »

Et si on commençait par consommer moins !

Cela semble une évidence, mais pour payer moins, il suffit de moins consommer d'eau. Adopter les bons gestes, réparer les petites fuites et installer des économiseurs d'eau permet de faire baisser sa facture d'eau de 30 à 50 %. Les produits hydroéconomes représentent un faible investissement au regard des importantes économies d'eau qu'ils vont générer. Certaines communes l'ont bien compris et proposent gratuitement à leurs administrés des kits économiseur d'eau pour équiper les robinets, les toilettes et la douche.

Subir une coupure d'eau n'est plus aujourd'hui une fatalité, même s'il faut parfois se faire entendre auprès de son fournisseur, des recours existent et doivent être utilisés pour ne pas se voir priver de cette ressource essentielle.

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir une adresse mail valide
Veuillez saisir un message

Retrouvez dans la boutique