Bienvenue sur le blog Cieléo

Bienvenue sur le blog de Cieléo. Découvrez nos conseils sur la récupération d’eau de pluie, les économies d'eau et le traitement naturel de l’eau. Retrouvez les actualités sur l’eau et les offres du moment. Notez dans votre agenda les événements et manifestations qui retiennent notre attention.

Médicaments dans l'eau : de nos toilettes à notre robinet !

17 Avril 2013 | Par Cieléo | Traitement de l'eau

Notre consommation excessive de médicaments n’est pas sans incidence sur la qualité de notre eau. Longtemps ignorées ou occultées, les trâces de médicaments dans l’eau du robinet interpellent de plus en plus de scientifiques craignant que ces mélanges de molécules ne soient autant de bombes à retardement pour la santé humaine. Mais pourquoi y a-t-il des résidus médicamenteux dans l’eau du robinet ?

Médicaments dans l'eau : de nos toilettes à notre robinet !

Le circuit des médicaments dans l'eau

Les Français sont parmi les plus gros consommateurs de médicaments. Eliminées dans les toilettes par notre corps, toutes ces pilules se retrouvent dans les égouts puis dans les stations d’épuration. Mais les centres de traitement des eaux usées n’arrêtent en rien ces milliards de molécules indésirables qui continuent librement leur course dans les fleuves et les rivières. 

La faune est directement impactée par nos rejets de médicament dans l'eau et comme beaucoup d’humains, les poissons, notamment, prennent la pilule et sont sous antidépresseur ! Ajoutés aux pesticides et autres engrais agricoles, présents également dans l’eau, les résidus médicamenteux contribuent à des modifications des espèces. Il n’est en effet plus rare de rencontrer des cellules appartenant au sexe opposé dans les organes reproducteurs des poissons. 

L’eau est ensuite captée en surface ou dans les nappes par des usines de potabilisation avant de couler à notre robinet. Mais certaines molécules, malgré leur dilution dans les cours d’eau et divers traitements, s’avèrent particulièrement résistantes et contaminent l’eau que nous buvons.
Faute d’une prise de conscience générale, la présence de résidus de médicaments dans l'eau ne fera qu’empirer. Il suffit pour s’en rendre compte de se rappeler la récente enquête sur les eaux en bouteilles ; elles, qu’on croyait à l’abri, commencent également à être touchées par ce phénomène.
 

Des mesures simples pour se protéger des molécules indésirables

Si les stations d'épuration et les centres de traitements de l'eau n'arrivent pas à stopper les résidus de médicaments, il existe des solutions simples et efficaces pour consommer l'eau du robinet sans risque d'ingérer certaines molécules indésirables. En effet, les filtres au charbon actif ou les osmoseurs domestiques procurent d'excellents résultats en ce domaine. Par la même occasion, le chlore, les pesticides et les métaux lourds seront éliminés dans d'importantes proportions.

Retrouvez dans la boutique

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir une adresse mail valide
Veuillez saisir un message