Bienvenue sur le blog Cieléo

Bienvenue sur le blog de Cieléo. Découvrez nos conseils sur la récupération d’eau de pluie, les économies d'eau et le traitement naturel de l’eau. Retrouvez les actualités sur l’eau et les offres du moment. Notez dans votre agenda les événements et manifestations qui retiennent notre attention.

Filtration de l'eau de pluie : quel filtre choisir ?

07 Octobre 2011 | Par Cieléo | Récupération d'eau de pluie

Elément indispensable, voir obligatoire, le filtre eau de pluie installé en amont de la citerne permet de piéger certaines impuretés captées par l'eau de pluie au contact de la toiture et des gouttières. Quel type de filtre choisir pour obtenir une filtration de l'eau de pluie de qualité ?

Filtration de l'eau de pluie : quel filtre choisir ?

Le filtre gouttière 

C'est le plus basique des filtres eau de pluie disponibles sur le marché. Installé sur la descente de gouttière, il arrête feuilles et branchages, mais n'évite pas la formation de dépôts en fond de citerne. Il est généralement couplé à un réservoir aérien pour l'arrosage du jardin. 

Le panier filtrant

Destiné aux cuves enterrées, la filtration qu'il procure est supérieure à celle du filtre gouttière, mais encore très insuffisante pour les usages de l'eau de pluie à l'intérieur de la maison.
Au même titre que le filtre gouttière, il ne rend pas l'installation éligible au crédit d'impôt. 

Le filtre avec tamis

Plus performant que les précédents modèles, il assure une filtration de meilleure qualité. En fonction de la finesse du tamis, la formation de dépôts au fond de citerne est réduite. Les filtres ayant un pouvoir de récupération élevé sont à privilégier afin de profiter au maximum de chaque averse.
Au même titre que les autres filtres, la capacité de filtration du filtre à tamis doit être adaptée à la surface de toiture à relier au dispositif.
S'il n'est pas doté d'un système autonettoyant, ce type de filtre peut se colmater assez rapidement. Un nettoyage régulier est donc à prévoir afin qu'il conserve ses performances. 

La filtration dans la masse

L'eau de pluie traverse plusieurs épaisseurs de matières filtrantes : mousse à alvéoles ouvertes, silice calibrée, géotextile. Avec une finesse de filtration de l'ordre de quelques microns, cette technique procure les meilleurs résultats. Les dépôts en fond de citerne sont quasiment absents évitant ainsi la prolifération des bactéries.
En fonction de l'environnement, le filtre eau de pluie est à nettoyer une à deux fois par an (les composants du filtre ne sont pas à remplacer).

Au moment du choix, le filtre retenu devra satisfaire aux exigences du ou des postes à alimenter en eau de pluie. En effet, les exigences de qualité ne sont pas les mêmes pour l'eau destinée à l'arrosage exclusif du jardin que pour celle employée au lavage du linge.

Retrouvez dans la boutique

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir une adresse mail valide
Veuillez saisir un message